PROLAPSUS MITRAL

25 juin 2018

PROLAPSUS MITRAL

 

On retrouve deux valves qui séparent les ventricules des oreillettes. Elles sont appelées valves auriculo-ventriculaires.

Du côté droit, c’est la valve tricuspide, et, du côté gauche, c’est la valve mitrale.

 

L’appareil mitral


La valve mitrale est composée d’un anneau fibreux du squelette cardiaque, de deux feuillets, de cordages et de piliers musculaires que l’on retrouve dans le fond du ventricule gauche. Toutes ces structures forment l’appareil mitral.

 

Comme un voilier

On peut comparer l’appareil mitral à un voilier. Nous avons le mat, les cordages qui relient la voile aux structures et la voile elle-même.

Les deux feuillets sont fixés tout autour de l’anneau fibreux. Les rebords libres de ces feuillets ne sont pas lisses. Ces rebords forment des prolongements un peu comme un court filet.

De ce filet naissent de véritables cordages qui sont attachés à des piliers musculaires au fond du ventricule gauche.

Cette configuration permet aux valves d’être étanches.

 

Contraction des ventricules du bas vers le haut

Le système électrique du cœur assure une contraction des ventricules du bas vers le haut.

La pression générée par la contraction du ventricule gauche repousse le sang du bas vers le haut et, ce faisant, ferme la valve mitrale.

 

Fermeture de la valve mitrale normale

Lorsque la valve mitrale se ferme normalement, le rebord de chaque feuillet vient s’accoler l’un à l’autre. Les cordages retiennent les feuillets et les empêchent de se replier dans l’oreillette gauche.

La valve mitrale forme alors une barrière, empêchant le sang de revenir dans l’oreillette ;  la seule issue possible au sang est de traverser la valve aortique pour aller de l’avant.


Prolapsus mitral

On parle de prolapsus mitral lorsque, à la fermeture, les feuillets de la valve mitrale s’accolent l’un sur l’autre en se repliant et font un bombement vers l’oreillette gauche.

Dans certains cas, on peut dire que les feuillets mitraux tirent la langue à l’oreillette gauche.

 

 

 

Anomalie valvulaire la plus fréquente

Le prolapsus mitral est l’anomalie valvulaire la plus fréquente. Il est présent chez environ 2% de la population.

 

Anomalie de l’appareil mitral

On peut parler d’anomalie lorsque l’un des feuillets ou les deux feuillets sont trop grands ; ou encore que les cordages de la valve soient trop longs ou abîmés.

La cause des cordages abîmés demeure encore obscure. On parle de « dégénérescence myxomateuse » lorsque ces cordage perdent progressivement leur force, leur résistance.

 

Il y a un large spectre de types de prolapsus mitral

Il existe une grande variabilité du prolapsus mitral.

Le spectre du prolapsus mitral varie d’une forme quasi normale, soit une variabilité de ce qui est la normale vers une forme sévère avec fuite de la valve, soit la perte de la fonction principale de la valve, laquelle est d’empêcher le sang de retourner dans l’oreillette gauche.

Dans sa forme la plus légère, les feuillets de la valve font protrusion dans l’oreillette gauche, mais la valve demeure étanche, elle ne coule pas et ne laisse pas passer le sang vers l’oreillette gauche.

 

 

Perte de l’étanchéité de la valve mitrale

Le prolapsus mitral est la cause la plus fréquente d’une valve mitrale qui coule.

Lorsque la valve mitrale coule, on parle d’insuffisance ou de fuite mitrale qui peut être jugée légère à sévère selon la quantité de sang qui revient dans l’oreillette gauche.

Il est tout à fait possible que le prolapsus mitral ne présente jamais de fuite de la valve.

 

Dans les cas où le prolapsus mitral présente une fuite, l’importance de cette fuite peut s’installer avec les années.

Dans le cas d’une fuite sévère, c’est-à-dire qu’une grande quantité de sang fait fausse route vers l’oreillette gauche, il peut y avoir des répercussions sur les autres structures cardiaques.

Ces répercussions vont de l’agrandissement de l’oreillette gauche, d’une dilatation du ventricule gauche et d’une détérioration de son pouvoir de contraction.

 

Symptômes généraux associés … mythe ou réalité?

Dans le passé, le prolapsus mitral était associé à des symptômes plutôt généraux, surtout chez les femmes, souvent décrits par des malaises thoraciques sans lien avec les efforts, de durée variable, avec des palpitations, essoufflements et céphalées.

 

 

 

L’important c’est la présence ou non d’une fuite mitrale

Avec un recul plus scientifique, on en vient aujourd’hui à la conclusion que l’on ne peut associer des symptômes vagues à la présence d’un prolapsus mitral.

C’est la présence ou non d’une fuite mitrale qui importe.

Les patients aux prises avec une fuite sévère, des symptômes tels que la fatigue ou l’essoufflement peuvent apparaitre.

 

Des précautions simples

De façon générale, une bonne hygiène buccale est recommandée.

Il n’y a plus d’indication de nos jours de prendre des antibiotiques avant d’aller chez le dentiste.

 

Le suivi médical

Dans les cas où une fuite mitrale est présente, un contrôle écho cardiographique périodique est fait pour surveiller l’évolution de cette fuite et de ses répercussions sur le reste du cœur.

Une chirurgie de réparation de la valve mitrale ou encore son remplacement par une autre valve métallique ou biologique peut être nécessaire en cas d’insuffisance mitrale sévère accompagnée de symptômes qui limitent les activitées de tous les jours.


 

Il est important de rappeler que la majorité des prolapsus de la valve mitrale ne développe jamais de fuite mitrale notable.

Articles connexes

ECHOCARDIOGRAPHIE TRANSOESOPHAGIEN

24 mai 2018

ECHOCARDIOGRAPHIE TRANSOESOPHAGIEN

Un médecin peut demander cet examen afin de mieux voir certaines parties de votre cœur moins bien visualisé avec l’échographie trans thoracique. C’est un très bon examen pour voir l’intérieur de l’oreillette gauche et du ventricule gauche de même que les valves cardiaques.

Lire plus
LE CŒUR ; COMMENT ÇA MARCHE

15 décembre 2017

LE CŒUR ; COMMENT ÇA MARCHE

Dès la 14e journée de vie fœtale, le cœur débute son travail et permet, dès lors, de faire circuler le sang dans tout le corps.

Lire plus
ÉCHOGRAPHIE TRANS THORACIQUE

15 décembre 2017

ÉCHOGRAPHIE TRANS THORACIQUE

C’est un examen de la même nature que celui qu’on utilise pour voir le bébé chez les femmes enceintes. Dans le cas qui nous intéresse, c’est le cœur que l’on verra.

Lire plus
COMMENT C’EST FAIT (ANATOMIE)

23 novembre 2017

COMMENT C’EST FAIT (ANATOMIE)

Le cœur est un organe musculaire situé au centre de la poitrine entre les deux poumons.

Lire plus
VALVE ATRIO-VENTRICULAIRE

15 novembre 2017

VALVE ATRIO-VENTRICULAIRE

On retrouve deux valves qui séparent les ventricules des oreillettes. Elles sont appelées valves auriculo-ventriculaires.

Lire plus