TROUBLES DU RYTHME

TROUBLES DU RYTHME

 

TROUBLES DU RYTHME

Le cœur possède un système électrique qui lui est propre. Celui-ci a pour fonction de synchroniser sa contraction de façon efficace.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chef d’orchestre de ce système électrique est situé tout au haut du cœur, au niveau de l’oreillette droite.

C’est un ilot de cellules appelé nœud sino-auriculaire qui est en fait le ‘’pacemaker’’ naturel du cœur. Il déclenche tous les battements du cœur et détermine la fréquence de ce dernier.

 

 

L’électricité générée est transmisse aux oreillettes et ventricules par les différentes étapes du système électrique, soit le douanier électrique et l'autoroute électrique, c'est-à-dire le réseau de conduction rapide dans les ventricules.

 

 

 

 

 

 

On entend souvent le mot « arythmie » pour parler des troubles du rythme cardiaque. 

 

Deux types de problèmes

Un trouble du rythme ou avoir de l'arythmie, c’est avoir un problème avec le système électrique qui fait battre le cœur. 

On trouve deux grandes catégories de problèmes : des troubles d’excitation et des troubles de conduction.

 

Troubles d’excitation

Dans les troubles d’excitation, le synchronisme des battements cardiaques est altéré, ou encore, il est accéléré. 

Lorsque le cœur bat trop rapidement, on parle de « tachyarythmie » et « bradyarythmie » s'il est trop lent.

Certains troubles d’excitation sont présents dès la naissance. Ils sont qualifiés de congénitaux. D’autres sont transmis par les gènes. Ils sont qualifiés d’héréditaires. Enfin, d’autres surviennent dans le contexte de maladies cardiaques comme après un infarctus pour ne nommer que celui-ci.

En général les troubles d’excitation sont acquis au cours de la vie.

 

Les manifestations de ces troubles d'excitation sont très variables. Ils peuvent être sans symptôme (aussi appelé asymptomatique) ou occasionner des palpitations. Ces palpitations peuvent être bénignes ou dangereuses pour la vie.

 

 

Troubles de conduction

Les troubles de conduction signifient que le courant électrique ne se rend pas à l’endroit nécessaire pour faire fonctionner adéquatement le cœur. On trouve dans cette catégorie les blocages d'électricité du coeur.

Ces blocs peuvent se retrouver à différents endroits dans le système électrique: soit au niveau du "chef d'orchestre", le douanier électrique ou dans l'autoroute électrique du réseau de Purkinje.

Les principales causes des troubles de conductions sont les effets de certains médicaments sur une personne ou le vieillissement.

Ces troubles de conduction peuvent être tout à fait sans symptôme. Ils peuvent être sans conséquence sur le coeur ou occasionner un rythme cardiaque trop lent.

Il est également possible qu'ils entrainent des "temps mort" électriques, soit des temps d’arrêt ou pause de quelques secondes. Ces pauses peuvent occasionner des symptômes tels de la faiblesse, des étourdissements ou voire même des pertes de conscience, aussi appelées « syncopes »

 

Enregistrement des troubles électriques

Les arythmies sont visibles sur les électrocardiogrammes (ECG) et les Holters, examens que les médecins prescrivent.

On peut y voir la vitesse des battements du cœur (lent, normal ou rapide), les battements supplémentaires (extrasystoles), les problèmes de conduction électrique, etc. Tout cela aide à déterminer exactement où se situe le problème.

​ECG normal

 

 

 

 

​ECG avec Trouble d'excitation -Tachyarrythmie: 160 battements par minute

 

 

 

 

​ECG avec trouble de conduction dans "l'autoroute électrique" de Purkinge. Les pics sont élargis

 

 

 

 

À suivre

 

 

Articles connexes

ECG

23 novembre 2017

ECG

L'électrocardiogramme (ECG) est un enregistrement de 10 secondes de l'électricité du coeur

Lire plus
LE HOLTER

15 novembre 2017

LE HOLTER

Le Holter est un enregistrement continu de l’électricité émise par votre cœur pendant 24 heures.

Lire plus

SYSTÈME ÉLECTRIQUE

Le cœur possède un système électrique qui lui est propre pour synchroniser sa contraction de façon efficace.

Lire plus