FÉCONDATION

FÉCONDATION

 

La rencontre de l’ovule et du spermatozoïde se fait habituellement dans les trompes de Fallope.

 

La fécondation de l’ovule

À ce moment, l’ovule est libre, c’est-à-dire qu’il n’est pas attaché aux parois et peut se déplacer.

Dès qu’un spermatozoïde pénètre l’ovule, leurs membranes s’unissent.

 

 

L’ovule bloque alors l’entrée à tous les autres spermatozoïdes. Le matériel génétique de l’ovule et du spermatozoïde se marie et, dès lors, le sexe est déterminé.

 

Multiplication cellulaire

Cette fécondation donne naissance à une multiplication cellulaire passant d’une à deux, puis à quatre et à seize cellules, ainsi de suite, au cours des trois premières journées.

 

 

La cavité vitelline

L’amas de cellules s’organise. Une cavité se forme à son pôle inférieur. C’est la cavité vitelline.

Elle deviendra éventuellement l’intérieur des intestins, de la bouche et du pharynx.

 

 

L’ovule se fixe et pénètre l’endomètre

De l’autre côté, le pôle supérieur devient le bouton embryonnaire.

C’est à partir de ce côté que l’embryon se fixe à l’endomètre, la couche intérieure de l’utérus.

 

 

 

Cette attache se produit vers la sixième journée après la fécondation.

Une fois l’attache solidifiée, l’endomètre abrite complètement l’embryon.

 

 

La cavité amniotique apparait

Pendant cette nidification dans l’endomètre, le futur embryon s’organise. Une deuxième cavité prend naissance au-dessus de lui; c’est la cavité amniotique.

La cavité amniotique est cette poche d’eau dans lequel le fœtus se développe.

 

C’est également de cette poche que l’on parle quand on dit d’une femme enceinte sur le point d’accoucher qu’elle a « perdu ses eaux ».

 

 

Après une semaine

Notre embryon est maintenant âgé d’un peu plus d’une semaine. Il a la forme d’un disque entre deux cavités à l’intérieur d’une sphère.

Le système circulatoire est sur le point de se mettre en place.

 

 

À SUIVRE