DÉVELOPPEMENT DU SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE

DÉVELOPPEMENT DU SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE

Précédemment: Fécondation

 

L’appareil cardiovasculaire est le premier à fonctionner chez l’embryon. La circulation débute à la 3e semaine.

 

Naissance des vaisseaux sanguins et cellules sanguines primitives

Les vaisseaux sanguins prennent forme d’abord par l’apparition de lacunes entre les autres cellules. L’unification de ces lacunes forme les vaisseaux sanguins. Les cellules laissées pour compte dans ces conduits deviennent les cellules sanguines primitives.

Tous les vaisseaux sanguins se forment en même temps dans les différentes structures de l’embryon et dans son placenta.

La formation proprement dite du sang fœtal ne débute pas avant le 2e mois.

 

Un dessin pour comprendre

Le développement du cœur et son emplacement nécessitent une illustration. Imaginons une sphère à l'intérieur de laquelle le futur embryon forme un disque plat qui sépare les deux cavités. À l’extérieur de celle-ci, un réseau sanguin s’organise pour alimenter et oxygéner l’embryon. 

 

Les cellules programmées pour le cœur sont très loin du thorax…

Revenons à notre disque dans la sphère. A ce stade-ci, les cellules programmées pour la formation du cœur se trouvent dans la zone cardiaque, située à une extrémité du disque, devant la tête et le cerveau et toutes les autres structures.

Dans cette zone, de chaque côté, deux tubes apparaissent en parallèle.

 

Le cœur doit se replier sur lui-même pendant sa croissance

Certaines portions se développent plus vite que d’autres; c'est le cas de la tête et du cerveau. Cette croissance asymétrique provoque une plicature du disque.

Dans ce même temps, le disque croît dans sa largeur et cause une autre plicature, plus ample sur les côtés, semblable à l'oiseau qui replie ses ailes sur son ventre.

 

Le repli de ces « ailes » place maintenant côte à côte les deux tubes parallèles.

À la 3e semaine, ces tubes se fusionnent sur leur portion centrale.

 

 

Pendant la 4e semaine, ce nouveau tube s’allonge, forme des dilatations et se comprime sur d’autres portions. Sa croissance étant rapide et son espace restreint, il est obligé de se replier sur lui-même, par le côté droit, formant un U. Puis, il se prolonge et prend la forme d'un S. 

 

 

 

 

 

 

De cette manière l’oreillette et le sinus veineux sont maintenant derrière le ventricule et le bulbe artériel.

 

 

 

 

 

 

La croissance rapide de la tête fait pivoter le cœur dans le thorax

En même temps que le repli latéral du disque embryonnaire s’opère pour permette la fusion des tubes cardiaques, le développement de la tête amène une flexion qui déplace la zone cardiaque.

Celle-ci est repoussée sous l’embryon et le cœur se trouve à présent dans la cage thoracique.

 

Et le place dans un petit sac

Ce déplacement du cœur dans la future cage thoracique l’amène à s’invaginer dans une petite lacune qui l’enveloppe maintenant désormais et donne naissance au péricarde.

 

 

 

Prochain chapître: Développement des ventricules et des gros vaisseaux