ECG

23 novembre 2017

ECG

 

Le cœur possède un système électrique qui lui est propre. Il a pour fonction de synchroniser sa contraction cardiaque de façon efficace.

 

Un enregistrement de l’électricité cardiaque

L’électrocardiogramme est l’enregistrement de l’électricité émise par votre cœur.

 

Cette électricité du cœur peut être enregistrée par la mise en place de petits capteurs électriques sur la peau.

 

 
 

 

 

 

 

 

 

L’ECG est propre à chacun. C’est comme une empreinte digitale.

 

Examen facile et sans préparation

C’est un examen facile sans douleur et nécessitant aucune préparation. Il ne requiert pas de rendez-vous.

Et qu’est-ce qu’on voit?

L’ECG donne beaucoup d’informations sur la régularité, la fréquence du cœur de même que la présence d’anomalies dans le muscle cardiaque.

Il permet d’enregistrer le cycle électrique cardiaque, battement par battement sur une durée de 10 secondes.

 

La régularité et la fréquence cardiaque

Chaque « pic » correspond à une contraction cardiaque de votre cœur. On peut alors voir le tempo qui normalement est bien régulier.

En plus du tempo, on peut voir la vitesse du cœur soit la fréquence cardiaque.

Les « bosses » et les « pics »

Si on s’attarde de plus près aux courbes, l’ensemble de ces courbes représentent l’électricité de votre cœur à travers les différentes parties du système électrique cardiaque.

Les  oreillettes

La première « bosse » représente le voyage de l’onde électrique dans les oreillettes.

Les ventricules

Le « pic » représente le passage de l’électricité cardiaque dans l’ « autoroute » du réseau de Purkinje dans les ventricules.

Le « douanier »

La portion entre les deux est le temps de passage au « douanier » électrique.

Le « reset » des ventricules

Enfin, la dernière bosse représente le « reset » électrique des ventricules. Après cette période, ils seront prêts pour un autre passage électrique.

Tout obstacle laisse une marque

Tout obstacle au passage électrique normal du cœur causera des modifications à cet enregistrement.

L’absence de la bosse des oreillettes, l’élargissement du « pic » des ventricules ou encore la prolongation du temps de passage chez le « douanier » représente un trouble du rythme ou un trouble de conduction.

Une anomalie au passage électrique dans le muscle cardiaque comme un infarctus, un épaississement ou une dilatation du cœur causeront également des anomalies électriques spécifiques.

 

Articles connexes

COMMENT C’EST FAIT (ANATOMIE)

23 novembre 2017

COMMENT C’EST FAIT (ANATOMIE)

Le cœur est un organe musculaire situé au centre de la poitrine entre les deux poumons.

Lire plus

SYSTÈME ÉLECTRIQUE

Le cœur possède un système électrique qui lui est propre pour synchroniser sa contraction de façon efficace.

Lire plus