ECHOCARDIOGRAPHIE TRANSOESOPHAGIEN

24 mai 2018

ECHOCARDIOGRAPHIE TRANSOESOPHAGIEN

 

L’échographie cardiaque est un examen qui permet d’évaluer l’anatomie et le fonctionnement du cœur à l’aide d’ultrasons.

 

Comme pour les femmes enceintes

C’est un examen de la même nature que celui qu’on utilise pour voir le bébé chez les femmes enceintes.

Dans le cas qui nous intéresse, c’est le cœur que l’on verra.

 

Deux façons de faire

Il y a deux façons de faire une échographie cardiaque.

Trans thoracique

Chez l’une, la sonde d’échographie cardiaque est déposée sur la poitrine. Les ultrasons passeront à travers le thorax. C’est l’échographie cardiaque trans thoracique.

Trans œsophagien

Chez l’autre, la sonde est dans l’œsophage, c’est-à-dire dans le conduit qui relie la bouche à l’estomac. De cette façon, on évite l’effet masquant des poumons et des os. De la même manière qu’une gastroscopie, la sonde est ‘’avalée’’ sous sédation, bien entendu.

 

L’Échographie Trans Œsophagien

 

Un médecin peut demander cet examen afin de mieux voir certaines parties de votre cœur moins bien visualisé avec l’échographie trans thoracique.

C’est un très bon examen pour voir l’intérieur de l’oreillette gauche et du ventricule gauche de même que les valves cardiaques.

 

Prendre un rendez-vous

Il faut prendre rendez-vous pour cet examen

 

Examen demandant préparation et sédation

Pour une échographie cardiaque trans œsophagien, vous devez être à jeun à partir de minuit la veille.

Vous pourrez prendre vos médicaments habituels après l’examen.

 

Il est nécessaire que quelqu’un vous raccompagne chez vous à la suite de votre examen en raison de la sédation que vous recevrez avant.

 

Ça dure une demie-heure

L’examen qui dure environ 30 minutes

 

Déroulement à votre arrivée

À votre arrivée, on vous demandera d’enlever tous les vêtements de votre thorax et de revêtir une jaquette d’hôpital.

La salle d’examen est peu éclairée car il est plus facile de visualiser les images dans la pénombre.

L’examen est effectué par le cardiologue assisté d’un technologue en imagerie médicale.

Les résultats seront transmis au médecin qui a fait la demande de cet examen.

 

Le technologue installe 3 électrodes ; soit des petits capteurs électriques sur votre thorax afin de pouvoir enregistrer l’électricité de votre cœur.

Un cathéter est introduit dans la veine d’un bras afin d’administration un médicament pour vous aider à relaxer, calmer le stress ou l’anxiété.

 

 

Vous devez mentionner au technologue ou le médecin si vous avez des allergies connues.

Il est également important de mentionner au technologue ou au médecin si vous avez déjà eu des chirurgies à l’œsophage, c’est-à-dire a ce conduit entre la bouche et l’estomac. Certaine intervention du passé peuvent être une contre-indication, un danger de faire ce genre d’examen.

 

Un gargarisme avant de débuter

On vous demande avant de débuter, de vous gargariser avec une médication qui diminue la sensation dans la gorge. On vous « gèle » la gorge. C’est un peu comme les pastilles que l’on prend pour soulager un mal de gorge.

 

 

Vous serez allongé et tourné sur le côté gauche pendant toute la durée de l’examen.

 

Un sédatif pour détendre

Malgré la médication pour aider à relaxer, vous ne dormez pas pendant l’examen.

Ne vous préoccupez pas de la salive qui est produite pendant l’examen. Laissez la couler à l’extérieur de votre bouche. Le technologue a pris soin d’installer une serviette à cet effet.

 

Les images de l’échographie sont altérées lorsqu’on avale. Gardez comme principe que meilleures sont les images, plus vite l’examen est terminé.

 

L’examen proprement dit

L’examen se fait avec une sonde bien lubrifiée que l’on introduit dans la bouche puis la gorge en vous demandant d’avaler.

Il est possible que vous ayez de la difficulté à avaler en raison du gargarisme que vous avez avalé un peu plus tôt. Ne vous en faites pas.

 

La sonde est de la même épaisseur qu’un petit doigt.

Elle contient des capteurs d’ultra-son pour observer le cœur et la vitesse du sang qui circule à l’intérieur.

 

Une fois avalée, on fait glisser la songe dans l’œsophage ou les images sont prisent.

 

Les images sont nettement plus claires que celles qu’on peut faire à la surface du thorax. Les contraintes causées par l’air des poumons sont évitées.

 

Le médecin vous demandera de ne pas tenter d’avaler la salive à votre bouche.

N’ayez crainte.

Laissez la couler sur la serviette que le technologue aura pris soin d’installer en début d’examen.

 

Plusieurs informations recherchées

Plusieurs mesures du cœur sont prises qui permettent d’évaluer les dimensions du cœur, l’intérieur de chaque cavité, la contraction du muscle cardiaque, les quatre valves et les gros vaisseaux entrant et sortant de votre cœur.

La recherche d’anomalies congénitales est plus facile de cette façon en raison de la qualité des images recueillies.

Nous ne voyons pas les artères coronaires, celles-ci étant trop petites.

 

Des renseignements importants

L’échocardiographie trans œsophagien permet de fournir une multitude de renseignements qui aideront votre médecin à préciser certains renseignements diagnostics obtenus par l’échocardiographie trans thoracique.

 

Voici quelques exemples d'images recueillies

Valve mitrale

Fuite mitrale légère - feu oranger au centre de la valve pointant vers la droite

Valve mitrale en haute et valve aortique en bas

Valve aortique vue d'ne haut 

Valve aortique et aorte vue de côté 

 

 

 

La fin de l’examen

A la fin de votre examen, la sonde est retirée et on vous remet une serviette pour vous essuyer.

Les électrodes sont retirées ainsi que le cathéter dans votre veine.

 

On vous demande de ne pas manger, ni boire pour les prochaines 2 heures. Votre gorge est engourdie par le léger anesthésiant. Il faut attendre la fin de son effet pour ne pas que vous vous s’étouffiez en avalant des liquides ou des aliments.

Le retour à la maison peut s’effectuer plus rapidement si vous avez quelqu’un pour vous accompagner.

 

 

Vous pouvez demander une copie pour un autre médecin 

Vous pouvez demander qu’une copie du résultat soit envoyée à un autre médecin.

Il suffit simplement de remettre son nom et ses coordonnées au personnel. Vous pouvez le faire au début ou à la fin de votre examen.