SYSTÈME ÉLECTRIQUE

SYSTÈME ÉLECTRIQUE

 

Le cœur possède un système électrique qui lui est propre pour synchroniser sa contraction de façon efficace.

Les cavité supérieures du coeur - les oreillettes doivent d'abord se contracter pour compléter le remplissage des cavités inférieurs - les ventricules. Les ventricules se contractent alors pour pousser le sand du fond des ventricules vers les gros vaisseaux situés à leurs sommets soit l'artère pulmonaire et l'aorte.

Un chef d’orchestre électrique

Le chef d’orchestre de ce système électrique est situé tout au haut du cœur, au niveau de l’oreillette droite. En  fait,  le ‘’pacemaker’’ naturel du cœur est un ilot de cellules, appelé nœud sino-auriculaire . Ce noeud initie tous les battements du cœur.

 

On dit que la fréquence cardiaque normale se situe entre 60 et 100 battements par minute.Il est cependant normal que la fréquence varie dans la journée. Le coeur bat plus lentement quand lorsque nous sommes au repos et accélèrependant une activité physique ou devant une situation stressante,

 

Une vague électrique

L’électricité générée par cet ilot est d'abord transmise aux oreillettes, puis aux ventricules. Cette transmission électrique se  propage comme une vague créée quand on lance une roche dans l’eau.

Un douanier électrique

La transmission entre les oreillettes et les ventricules n’est possible qu’à un seul endroit. Dans ce poste frontalier, se trouve le chien de garde, ou douanier de la transmission électrique. Cet autre ilot de cellules, appelé nœud auriculo-ventriculaire, laisse passer l’électricité des oreillettes avec une fréquence maximale. 

 

Système électrique ventriculaire ‘’haut de gamme’’

Une fois cet îlot de cellules traversé, l’électricité est transmise aux ventricules droit et gauche par l'entremise de deux branches électriques spécialisées qu'on appelle réseau de Purkinge.


Cette transmission électrique, mieux organisée que dans les oreillettes, permet à l'électricité de passer rapidement du douanier vers le fond des ventricules avec comme effet, d'organiser la contraction du bas vers le haut.

Le sang est donc chassé respectivement des ventricules, du bas vers les valves pulmonaire et aortique situées tout au haut.

 

Electrocardiogramme

L’électricité du cœur peut être enregistrée par la mise en place de petits capteurs électriques sur la peau. Cet enregistrement s’appelle un électrocardiogramme (ECG). C’est comme une empreinte digitale, l’ECG est propre à chacun. 

L’ECG permet d’enregistrer le cycle électrique cardiaque, battement par battement. Tout obstacle au passage électrique naturel du cœur causera des modifications à cet enregistrement. Une anomalie au passage électrique, un infarctus, un épaississement ou une dilatation du cœur causeront des anomalies électriques spécifiques.

L’ECG est donc un examen facile, court et sans douleur qui peut apporter beaucoup d’informations. 

 

Articles connexes

COMMENT C’EST FAIT (ANATOMIE)

23 novembre 2017

COMMENT C’EST FAIT (ANATOMIE)

Le cœur est un organe musculaire situé au centre de la poitrine entre les deux poumons.

Lire plus
ECG

23 novembre 2017

ECG

L'électrocardiogramme (ECG) est un enregistrement de 10 secondes de l'électricité du coeur

Lire plus

LE POULS

Chaque contraction cardiaque cause une onde dans les arteres que l'on peut percevoir avec les doigts

Lire plus